Résumé de la journée du vendredi 16 février 2024

La journée de vendredi a débuté dès 11h30 par la première demi-finale du tableau de double avec une belle affiche, la paire américano-japonaise George Goldhoff/James Trotter affrontait la paire franco-américaine Jonathan Eysseric/Christian Harrison. Dans un match serré, c’est les premiers qui s’en sortent grâce à un premier set remporté au tie-break, puis un deuxième qu’ils se sont rendus plus facile. Victoire 7/6 6/4.

C’était ensuite au tour du premier quart de finale du tableau de simple, le belge Michael Geerts était opposé au jeune estonien de 20 ans Mark Lajal. Le choc annoncé n’a pas vraiment eu lieu, Geerts a largement dominé les débats et s’est montré particulièrement impressionnant, ne laissant que des miettes à son adversaire. Il s’impose 6/1 6/3 en 1h17 et nous confirme que Cherbourg lui réussit après son huitième de finale l’an passé.

S’en est suivie la deuxième demi-finale de double, où la paire Niklas Schell/Ryan Nijboer affrontait les tenants du titre Vladislav Manafov/Ivan Liutarevich. Nous avons eu le droit à une petite surprise avec la victoire des premiers en deux sets 7/5 7/5.

Le second quart de finale opposait Matteo Martineau, tombeur la veille de Benoît Paire à Alibek Kachmazov. Dans un match à sens unique, Martineau s’est montré très solide, ne laissant aucune chance à son adversaire qui semblait s’être vite résigné. Le français s’imposa 6/2 6/4 et affrontera Michael Geerts en demi-finale.

Le choc des quarts de finale était le duel entre les têtes de série numéro 2 et 5, Quentin Halys et Titouan Droguet. Dans un jaurès bien rempli, c’est le premier qui prend l’avantage en empochant la première manche 7 jeux à 5. Poussé par le public qu’il connaît bien, Titouan Droguet parvint à retourner la situation en remportant le second set 6 jeux à 4. Dans le set décisif, Quentin Halys nous rappela pourquoi il avait été 61 ème joueur mondial. Porté par un service et un coup droit ultra efficaces, il metta fin aux espoirs de Droguet et s’adjugea la dernière manche 6 jeux à 3.

Pour le dernier match des quarts de finale, nous avons assisté à ce qui était peut-être le plus beau match de la semaine. Une rencontre entre le russe Nikolay Vylegzhanin, 557ème joueur mondial et invité surprise à ce stade de la compétition et la tête de série numéro 4, le hongrois Zsombor Piros. Un match de près de 3 heures qui aura tenu en haleine les courageux spectateurs de Jaurès qui seront restés jusqu’à minuit. Après de multiples rallyes et des points magnifiques, c’est le hongrois qui vint à bout du surprenant Vylegzhanin et qui se qualifie pour la demi-finale où il affrontera Quentin Halys. Victoire 6/4 4/6 6/4.

Rendez-vous aujourd’hui pour la finale du double et les demi-finales du simple.

a lire également

Résumé Manuel Guinard / Michael Geerts : Le premier match…
Première demi-finale entre Ruben Bemelmans et Arthur Rinderknech à…