Début du tableau final à Chantereyne : la journée de lundi

Denis Kudla Vs Nino Serdarusic:

La tête de série numéro une faisait son entrée en la personne de Denis Kudla. L’Américain faisait face à Serdarusic.

Auteur d’une belle première manche, le Serbe la perd malgré tout 6/4.

Le deuxième set est à sens unique. Kudla est un cran au-dessus. Il fait parler sa puissance notamment en service et en coup droit.

Qualification de la tête de série 1 pour le deuxième tour où il affrontera un qualifié.

 

Arthur Rinderknech Vs Alexey Vatutin:

Tout oppose ces 2 joueurs : à commencer par la taille 1m96 pour le Français lorsque le Russe culmine à 1m78.

Duel de stylé également, Rinderknech s’appuie sur une grosse première et un jeu porté vers l’avant. Vatutin, lui, utilise son timing pour contrer intelligemment.

La première manche est très accrochée. Chaque joueur utilisant ses forces afin de déstabiliser son adversaire. On saluera les beaux passings en bout de course du natif de Volgograd. Plus solide dans l’échange il s’empare du 1er set.

Le deuxième set est à sens unique en la faveur du joueur du TCBB. Il la remporte 6/0 en assommant Vatutin de coups gagnants.

Rinderknech mène jusqu’à 5/0 dans la troisième manche. Le Russe commençait alors à s’énerver, à parler et à se déconcentrer mais était encore dans le match. Il revient jusqu’à 5/3 mais c’est finalement le Français qui remportera le match.

Qualification du Français. Il croisera le fer avec Evan Furness pour une place en quart de finale.

 

Evan Furness Vs Igor Sijsling:

Le Français, très en forme ces derniers temps affrontait un ancien Top 60.

C’est avec une raquette Vintage de 2009 et en jogging que l’ex vainqueur du double d’Atlanta en 2009 est arrivé sur le terrain.

Le Néerlandais a fait travailler « Furness à l’ancienne » avec des slices bas, courts. Le Breton ne s’est pas affolé continuant de faire bouger son adversaire le plus possible.

Un peu court physiquement, le natif d’Amsterdam a eu du mal à trouver son rythme.

Il perd le premier set 6/2.

Cependant Sijsling attaque bien la deuxième manche et breake son adversaire. Furness a alors augmenté son niveau de jeu, lâchant ses coups. Il débreake et s’empare à son tour du service de son adversaire. Il ne sera plus jamais inquiété.

Victoire du Français 6/2 – 6/4.

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

a lire également

Bonsoir à tous, Le tableau et la programmation viennent…
C’est déjà la dernière ligne droite pour le 29ème…