La finale du 29ème Challenger Cherbourg – La Manche

Le duel final !

Près de 5 heures de jeu hier. Les demi-finales ont été renversantes, enthousiasmantes et ont ravi le public venu nombreux hier à Chantereyne. Les joueurs ont tout donné jusqu’au dernier point, montrant une motivation remarquable à souligner et dont les jeunes joueurs doivent s’inspirer.  Nous avons donc pour finir un choc franco-français entre le favori Benjamin Bonzi et la surprise de ce tournoi Constant Lestienne.

Quel champion ! Benjamin Bonzi a su résister au jeune Zizou Bergs que l’on va retrouver sans aucun doute avant la fin de l’année beaucoup plus haut dans le classement ATP. Malgré la perte du premier set, et porté par un public fabuleux, la tête de série 1 du tournoi a renversé le match pour s’imposer finalement 6/1 dans le dernier set. Revenons en quelques mots sur sa carrière. Il a 25 ans et il est actuellement classé  68ème joueur mondial. Il se révèle en 2017 lorsqu’il bat Daniil Medvedev au premier tour de Roland Garros. L’année 2018 le voit atteindre sa première finale de challenger à Drummondeville aux États Unis avant de se qualifier pour le tableau final de Wimbledon.

En 2021, il remporte le titre dans six challengers : Rennes, Cassis, Saint Tropez, Ségovie, Ostrava et Potchedstroom en Afrique du sud. Cette année là, il atteint également le deuxième tour de Wimbledon après être à nouveau sorti des qualifications. Il termine l’année au 60ème rang ATP, le meilleur classement de sa carrière. En janvier de cette année, il accède au deuxième tour de l’open d’Australie. Pour sa troisième participation au challenger, il va chercher à décrocher son premier titre à Cherbourg, sans aucun doute avant de percer définitivement sur les plus gros tournois du monde.

Mené 7/6 4/2 40/30, 5 balles de premier set non convertie, un pied douloureux : peu de gens aurait parié sur Constant Lestienne à ce moment là. Mais si son jeu de toucher est un bonheur pour les puristes, Constant est avant tout un formidable combattant et il a su retourner totalement le match face à un courageux Ernests Gulbis qui aura pourtant tout donné jusqu’à la balle de match. 3 heures durant lesquelles la bataille entre les deux joueurs aura fait vibrer Chantereyne.

Constant Lestienne cherchera à remporter un nouveau titre en challenger demain. Agé de 29 ans, il est  actuellement classé 239ème joueur mondial. Il remporte sa première victoire sur le circuit future en 2014 et sa première victoire en challenger à Ostrava en 2016 en République Tchèque. Courant 2018, il est finaliste à Cherbourg ainsi qu’à Saint Brieuc où il bat notamment le chypriote Marcos Bagdhatis. Il remporte également le challenger de Portoroz en Slovénie et il est huitième de finaliste à l’ATP250 de Metz. Il atteint la 142ème place mondiale – son meilleur classement –  en janvier 2019 après avoir atteint la demi-finale d’un challenger en Australie. Il est également finaliste du challenger de Maia au Portugal. L’an dernier, il enchaîne les quarts de finale en challenger dont ici à Cherbourg avant de décrocher le titre au challenger d’Alicante en Espagne en fin d’année. Une victoire pour revenir vers le top 200 ?

Aujourd’hui se jouera donc la finale d’un tournoi qui restera dans les annales Si l’affiche était belle, les joueurs auront réussi à sublimer la semaine ; et certains matchs resteront dans les mémoires de ceux qui ont eu la chance de venir y assister.  Il y aura certainement une petite émotion demain car cela sera sans doute le dernier match après 29 éditions du challenger dans le Chantereyne actuel.  Chacun a des quantités de souvenirs depuis le début du tournoi  sur ce court : la Coupe Davis, Rafaël Nadal, les mousquetaires français, de la joie, des larmes. Souvent  venir à chantereyne, c’est en repartir avec un condensé d’émotions. L’an prochain, nous migrerons pour 2 ou 3 ans écrire de nouvelles pages de ce tournoi avant de revenir dans un nouveau complexe ultra moderne. Le plus vieux challenger du monde a encore de belles choses à vous faire vivre. Mais nous n’en sommes pas là : demain profitons de cette belle finale, qui consacrera un français à coup sûr ! Rendez-vous à 15h !

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

a lire également

8 ans séparent les deux adversaires du jour que…
Duel fratricide entre membres de l’association « Breitzh tennis pro »…