l’affiche de ce vendredi 11 février

La journée du jeudi 10 février restera dans la mémoire des spectateurs présents : des points spectaculaires, de la joie, de l’énervement, de l’émotion. Le duel entre Gilles Simon et Ernests Gulbis aura tenu toutes ses promesses, le Letton l’emportant en 3 sets malgré un public acquis à la cause du Français. Aujourd’hui à 18h30  se dresse sur la route de l’ancien numéro 10 mondial un obstacle de taille ; dans un style radicalement différent de la veille : Pierre Hugues Herbert, qui s’est montré d’une grande solidité hier face au jeune Jonas Foretjek. Le jeu vers le filet du français ne peut que ravir les puristes de ce sport, et il a toutes les armes pour venir à bout de Gulbis. Petite revue des forces en présence :

Pierre Hugues Herbert a 30 ans et il est actuellement classé 111ème joueur mondial en simple, son meilleur classement ayant été 36ème en février 2019.

Notre tête de série n°2 atteint sa première finale de challenger en 2011 à Orléans avant de remporter ses deux premiers titres dans cette catégorie en 2014 à Quimper et à Mouilleron Le captif. En 2015, il est finaliste de l’ATP250 de Winston Salem aux Etats Unis. Il bat notamment Dominik Thiem en 2016 pour atteindre la demi-finale de l’ATP500 de Rotterdam.

Ensuite à nouveau trois finales majeures : à Schenzhen en 2018, Montpellier en 2019 et Marseille l’an dernier où il bat Stefanos Tsitsipas.

Membre de l’équipe de France victorieuse en coupe Davis en 2017, il a également remporté les quatre tournois du grand chelem en double avec son compère Nicolas Mahut : l’US Open en 2015, Wimbledon en 2016, Roland Garros en 2018 et 2021 ainsi que l’Open d’Australie en 2019. Sans oublier les masters de Londres en 2019 et 2021. Il a atteint le 2ème rang mondial de la spécialité en 2016. Autant dire un sacré palmarès qui va se dresser devant son adversaire.

 

Le fantasque Ernests Gulbis s’est montré fidèle à sa réputation depuis le début de la semaine. Un talent incroyable, des points totalement fous et parfois des gestes d’énervement. Mais une chose certaine : le Letton de 33 ans, actuellement classé 261ème joueur mondial, est en mission et est surmotivé pour décroché ici le titre dimanche.  Son palmarès a peu d’équivalent sur le circuit. Il est huitième de finaliste en 2007 à l’US Open puis il atteint en 2008 les quarts de finale à Roland Garros. Il bat Djokovic à Brisbane en 2009. En 2010, il gagne à Delray Beach le premier de ses six titres sur le grand circuit. Il atteint également les demi-finales du masters de Rome en battant le numéro 1 mondial Roger Federer.

Il gagne Los Angeles en 2011, Delray Beach et Saint Petersbourg en 2013, Marseille et Nice en 2014. Cette année là, il est également demi-finaliste à Roland Garros en écartant une nouvelle fois Roger Federer. Il entre alors dans le Top Ten en accédant à la 10ème place mondiale.

Il atteint également les huitièmes de finale à Roland Garros en 2016 et à Wimbledon en 2018 en battant le numéro 3 mondial Alexander Zverev. Début 2020, il atteint le troisième tour de l’Open d’Australie.

 

Ce duel alléchant va offrir quantité de points spectaculaires c’est certain. C’est une première à laquelle nous allons assister ce soir à Chantereyne les deux joueurs ne s’étant encore jamais affrontés. Nous sommes impatients de vivre cela ! C’est ce soir 18h30 à Cherbourg !

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

a lire également

La dernière étape du Tournoi Pim Pam Pomme « Souvenir…
Le duel final ! Près de 5 heures de…
Match de haut vol à Chantereyne opposant 2 joueurs…