Seuls les puristes l’ont vu venir en 2015 lorsqu’il a affronté Rafael Nadal sur le central de Roland Garros, tout en bénéficiant d’une wild card tableau. Depuis ce temps, de beaux espoirs ont été placés en lui et plus ou moins confirmés même s’il n’a pas intégré le top 100, sa régularité est bluffante puisqu’il est au rendez-vous de toutes les qualifications en grand chelem. La saison dernière fut mitigée pour lui malgré un avant Roland Garros intéressant et une finale perdue à Aix en Provence face à Pablo Cuevas (URU), il n’a réalisé aucune performance sur l’ATP Tour et les qualifications de Grand Chelem ont été compliquées pour lui. En 2019, il aura même dû retourner sur les Futures (3e échelon) pour retrouver de la confiance, mais ce serait mal connaître ce joueur que de l’enterrer !

Son début de saison est à l’image de son année dernière mais en mieux, défait d’entrée à Nouméa par Alexandre Muller il saura réagir à l’Australian Open en s’extirpant des qualifications et en poussant Filip Krajinovic (SRB) au 5e set, un parcours déclic ! Rendez-vous ce soir à Chantereyne face au dangereux italien Lorenzo Musetti que nous vous avions présenté plus tôt dans la semaine. Il devra confirmer son difficile succès sur Illya Marchenko (UKR), le 158e mondial est tête de série 5 et logiquement favori de la rencontre !

Pavel CLAUZARD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here