Lucile Hélard, 14 ans licenciée au club de tir sportif de l’ASAM Cherbourg depuis la saison 2014/2015 pratique le tir à la carabine à 10 mètres et aujourd’hui elle a lancé le match opposant les français Harold Mayot à Antoine Hoang.

Elle est, outre divers titres départementaux et régionaux:
– championne de France 2015 en catégorie poussine,
– Championne de France 2018 en benjamine,
– 3e au championnat de France 2019 pour sa 1ère année en Minime.

Lucile Tout débute quand Lucile a 8 ans lors d’une simple fête foraine. « Avec un plomb j’ai dégommé 3 ballons, Papa m’a dit que j’étais aussi douée que lui alors qu’il a un problème de vue…. il m’a expliqué qu’il avait fait du tir à la carabine quand il avait 12 ans… J’ai voulu essayé d’en faire, je suis allée au club de l’ASAM Cherbourg et direct ça m’a plu ».
Et c’est peu de dire que le tir sportif lui plaît.
Dès sa première année de compétition en 2015 Lucile est un véritable ouragan : elle remporte le titre départemental, régional et  devient championne de France  en poussine, battant tous les records de points de sa catégorie.
L’année suivante  est compliquée. « Je n’ai pas réussi à confirmer, je me suis mis la pression toute seule. J’ai alors beaucoup appris sur la gestion du stress ».
En 2017, elle change de catégorie est devient benjamine. D’emblée un problème de dos l’oblige à stopper toutes activités sportives pendant 6 mois. Elle parvient tout de même à se qualifier pour les championnats de France.
2018 sera le retour du soleil laissant ces 2 années nuageuses au rayon de l’expérience et de l’apprentissage : « on ne perd jamais on apprend ».
Titre départemental et  régional en poche, les championnats de France se déroule à Colmar où se trouvent une partie des racines familiales. « Je sentais que le titre était pour moi… je ne peux pas vous l’expliquer mais je le savais ». Bingo, pour la seconde fois Lucile devient championne de France :« émotionnellement c’était super fort ».
La saison 2019 marque l’entrée dans les prémisses du monde adultes. Le niveau d’exigence est de plus en plus grand mais  qu’importe, le plaisir de tirer est là et c’est bien le seul moteur qui guide la jeune cherbourgeoise.
Championne de département et de région, Lucile prend une très encourageante 3e place et participe aux détections menées par la fédération française de tir.
La saison en cours voit Lucile intégrer le pôle national cadet. «À chaque vacances scolaires je pars en stage durant une semaine avec les entraîneurs nationaux. On bosse fort, on apprend beaucoup. J’ai une chance extraordinaire d’avoir été sélectionnée ».
La jeune fille s’est vue également appelée à participer au Grand Prix de France, sa première compétition internationale en janvier dernier.
Les objectifs de cette saison ?  : « C’est ma dernière année en école de tir, les championnats de France ont lieu à Rouen… Tout donner pour faire le meilleur résultat et puis on verra. Dans un second temps je vais commencer le tir à 50m, l’objectif sera de se qualifier pour les championnats de France ».
Quant à l’avenir… «  je vais tenter d’entrer au Creps de Strasbourg à la rentrée prochaines afin de concilier étude et sport. Si d’aventure cela arrive je resterai licenciée au club de l’ASAM Cherbourg car c’est là que tout commencé, c’est là où j’ai appris les valeurs de mon sport : humilité, concentration, dépassement de soi et c’est une école de tir et un club très convivial ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here