La paire Italiano Espagnole Javier Barranco / Raul Brancaccio affrontait la tête de série numéro 2 du tournoi les Américains Robert Galloway et Nathaniel Lammons.

Après une victoire autoritaire face aux Français Bonzi / Humbert, on s’attendait à voir les Américains dominer leur adversaire, pas spécialistes de la discipline. C’est pourtant Brancaccio / Barranco qui breakent dans la première manche. Côté Américain, malgré un Galloway solide, son partenaire semble stressé, ratant une quantité inquantifiable de retours. Ils perdent donc la première manche face à des adversaires qui n’ont pas montré un niveau de jeu extraordinaire.

Dans le deuxième set les serveurs font la loi notamment avec de bonnes premières. Les jeux défilent rapidement. La dynamique s’équilibre mais c’est finalement la paire 100% Américaine qui breake à 4/4 et gagne la seconde manche.

Dans le super tie break faisant office de troisième set, les 2 équipes se suivent.

La tactique est opposée, les Américains volleyent efficacement et cherchent constamment à prendre d’assaut. Leurs adversaires sont plus défensifs, ils tirent des passings dans les pieds ou lobent intelligement. L’opposition de style est agréable à regarder.

Jusqu’à 6/6, bien malin celui qui peut prédire qui sortira vainqueur de ce match. La paire Italiano Espagnole en profite pour pour prendre l’avantage et mener 8/6 grâce à un service gagnant et un smash plein d’autorité. Ils ne marqueront plus un poinr du match. Les Américains enchaînent 4 points pour l’emporter 10/8 au super tie break.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here